La séance d’ouverture du Colloque International Figures du dialogue

Mot du Pr René CHAMUSSY, s.j., Recteur de l’Université Saint-Joseph

à l’occasion du Colloque international

Figures du dialogue

problématique, grands pionniers et perspectives comparées

27-28 avril 2012

              Les colloques et autres rencontres initiées par les responsables des institutions de l’Université Saint-Joseph ne se comptent plus, mais la manifestation qui s’annonce ce matin nous semble particulièrement importante et prometteuse. Parce qu’elle émane d’un Institut d’études islamo-chrétien qui nous semble devoir prendre un poids toujours plus important, parce qu’aussi bien elle cible une des thématiques les plus importantes parmi l’ensemble de celles qui nous paraissent essentielles à ce qu’est, en soi, notre Université.

             Il fallait en effet savoir s’arrêter un jour ou l’autre sur ces « figures du dialogue » qui vont maintenant retenir votre attention, figures connues, et ce sera un bonheur que de redécouvrir les paroles de ceux qui furent des témoins en des temps parfois bien difficiles, figures inconnues qui nous renvoient à ces mouvements de fond que la société véhicule et qui font que, par-delà les tensions politiques et le fracas des mots porteurs de tant de mauvaiseté, il existe autre chose : une volonté balbutiante de vivre ensemble, des gestes parfois ébauchés qui portent à l’échange et à la rencontre, une volonté soudain découverte de vivre autre chose que la tension, la méfiance, de construire en somme quelque chose de nouveau.

             Certes les « figures du dialogue » dont vous allez entendre parler en ce colloque sont importantes, essentielles, mais il me semble que ce qui devrait, en fin de compte, retenir notre attention se trouve surtout dans les flux sociétaux qui se manifestent du fait de leur présence, de leurs paroles, de leur rayonnement. Je comparerai ces « figures du dialogue » à ces « génies » au sens premier du terme qui animent le tissu social et permettent dès lors à tant d’anonymes de créer des mouvements de masse en faveur du dialogue et de la paix.

 

Le P. René Chamussy, Recteur de l’Université Saint-Joseph

 

 

Puissent vos échanges vous permettre de mieux saisir l’impact de tant et tant de personnages qui veulent un monde plus pacifié dans sa diversité ; qu’ils vous aident, tout aussi bien, à mettre au clair les principes essentiels qu’enfants et adultes devraient pouvoir intégrer et faire leur en telle sorte que s’impose, ici et ailleurs, une paix sociale qui laisse le champ aux constructeurs d’un monde nouveau.

Print Friendly
This entry was posted in Conferences, Events and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.