Dialogue interreligieux Amitié dans la différence

30/08/2014

by Agustin Arteche

 

Dans son numéro 759 du 27 août 2014, Emmanuël Van Lierde présente dans TERTIO, hebdomadaire chrétien d’opinion, un interview avec Felix Körner s.j., professeur à l’université Grégorienne de Rome. Dans sa vocation de professeur, ce dernier fréquente plusieurs pays musulmans, surtout la Turquie. L’interview essaie de répondre à la question : « Que peut être le sens du dialogue ? »

D´après lui le dialogue est une expérience: « L’expérience montre que je dois oser le dialogue, car il me change moi-même ! Le mot-clef sera AMITIE : Le vrai but de la rencontre et du vivre ensemble. Je n’ai pas besoin d’être puissant ou d’être animé par un complexe de supériorité pour rayonner force et joie. Je vois l’autre comme une source pour ma foi. Dans le dialogue interreligieux, je découvre ma foi comme une nouveauté. Dans la rencontre avec ‘les autres’, je me comprends mieux et je comprends mieux ma foi. Dans nos échanges entre Ankara et la Grégorienne, nous avons ressenti le besoin de créer un dictionnaire portant sur le dialogue entre chrétiens et musulmans. Il est évident que les mots que nous utilisons n’ont pas toujours le même sens. Les musulmans aussi bien que tous les autres non-chrétiens nous posent les mêmes questions. Les théologiens doivent en arriver à parler avec l’Islam face à face. Nous devons oser aller plus loin. Car si l’expérience est sincère, le dialogue doit changer et convertir les uns et les autres.

En chrétien, je dirais volontiers que dans la rencontre il s’agit plus de ma conversion. L’autre me renvoie à moi-même. Est-ce que je vois le Christ dans l’autre ? Est-ce que je vois notre amitié comme un don de Dieu ? Nous partageons des valeurs qui peuvent faire grandir le monde en humanité. Jésus a affirmé qu’en Lui s’est réalisée une alliance nouvelle d’amour. Il s’est donné Lui-même comme le Chemin, la Vérité et la Vie. Ceci est tout simplement ma foi chrétienne.

Au cours des années, je vois une progression dans les relations de l’Eglise avec l’Islam. (…).

Nous n’avons pas besoin d’exposés théologiques pour vivre l’amitié. De simples croyants, vrais, sincères, honnêtes, respectueux comprennent cela. »

 

(Source : TERTIO, n°759 du 27.08.2014. Traduit et adapté par Eric Bladt)

 

http://www.arcre.org/2014/08/30/amitie-dans-la-difference/

 

Print Friendly
This entry was posted in Articles and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.